Ateliers d'aquarelle

Qu’est ce que l’aquarelle?

C’est la plus ancienne technique de peinture utilisée sur support souple. Si son histoire  date de l’âge de la préhistoire, c’est en Égypte qu’elle prend véritablement racine, grâce à un mélange d’eau et de terre utilisé sur du papyrus. On y ajouta par la suite la gomme arabique, résine d’acacia exotique, qui lui permit une meilleure adhésion au support.

Elle a été utilisée très longtemps en tant que simple technique d’étude, comme a pu le faire par exemple Albrecht Durër au XVe et XVIe siècle. Puis c’est au XVIIe siècle que l’aquarelle connaît son essor, elle deviendra une technique artistique à part entière, développée surtout en Angleterre le siècle suivant. L’un des premiers grands aquarellistes en France fut Isabey.

La manière dont on pratique l’aquarelle en Europe trouve son origine dans les lavis, les enluminures et les miniatures d’antan. En Extrème-Orient, les lavis sont traités différemment, pas moins riches d’expériences et de réussites techniques cependant.

C’est une peinture à l’eau basée uniquement sur la transparence de ses couleurs. Contrairement à la gouache qui est opaque. Technique courante, très répandue mais considérée, surement à tort, comme étant une technique mineure. Cette réputation vient probablement du fait qu’elle est d’une simplicité dans son exécution, alors qu’en vérité, dans la pratique, elle assez difficile à maîtriser complétement car très délicate.

L’aquarelle est-elle une discipline exigeante?

Parmi les techniques employées pour peindre, la peinture aquarelle est sans doute la plus difficile à maîtriser, tant chaque geste et chaque coup de pinceau doit être exécuté à la perfection. C’est l’art de l’instantané. À la difficulté de maîtriser la couleur et le contraste vient s’ajouter la maîtrise de l’eau, autre point-clé déterminant de l’apprentissage de l’aquarelle. Aucune autre technique de peinture n’exige un timing si parfait. A tout moment, vous pouvez faire le geste de trop. Ce constat peut être assez bloquant pour un novice, mais tout bon aquarelliste vous dira que, pour bien apprendre, la première chose est de se débarrasser de la peur de l’échec.

Bien que toutes vos tentative ratées vous sembleront de prime abord des échecs, elles sont tout l’inverse, elles vont apprendront à savoir quand vous arrêtez. Avec de la patience, la technique de l’aquarelle, une fois domptée, deviendra une réelle source de plaisir car elle permet de réaliser toutes sortes d’effets, de formes, de nuances de couleurs et de donner vie à toutes vos envies.

Vous n’avez plus qu’à expérimenter !


« Une aquarelle n’est pas une histoire, c’est la traduction d’une sensation, d’un souvenir, d’un état d’âme »


Hugo Pratt

La lettre ornementée

Les compositions florales

La couronne de fleurs

L'en-tête fleuri

La carte personnalisée

Le Portrait : construction et déconstruction

Travailler à partir d’une photo.

Afin de mieux appréhender le portrait nous travaillerons à partir d’une photo que vous aimez. La photo peut être